Sélectionner une page

En 1933, Sōetsu Yanagi définit ainsi le mouvement Mingei : « Il doit être modeste mais non de pacotille, bon marché mais non fragile. La malhonnêteté, la perversité, le luxe, voilà ce que les objets Mingei doivent au plus haut point éviter : ce qui est naturel, sincère, sûr, simple, telles sont les caractéristiques du Mingei ».
Nous pourrions assez facilement adapter cette citation pour parler de notre petite activité. Les Foins crée et édite mais également diffuse du mobilier ou des objets uniques, le plus souvent artisanaux ou semi-artisanaux avec un goût affirmé pour les matériaux bruts, les formes simples et la recherche d’un raffinement discret.

l’atelier de Georges Pelletier

Georges Pelletier est un grand céramiste français né en 1938. Après avoir fait ses armes à Accolay, il s’installe à Paris dans les années 60,
puis ensuite dans le sud de la France. C’est là que Georges Pelletier travaille depuis les années 70.
il réalise des céramiques à la fois rustiques et d’un grand raffinement, une dentelle de terre chamottée.

Les peaux de moutons

Les Foins consacre beaucoup de temps à la recherche d’objet et de matériaux “faits main“ avec des critères de sélection extrêmement précis ( texture, épaisseur, couleur…). Ces magnifiques peaux artisanales proviennent d’une des dernières tanneries françaises.
Les petits matelas de feutre destinés aux canapés sont faits par un autre artisan en Bretagne à partir de laine de mouton.

le stand de M. Funaki

Le petit stand de Mr Funaki lors d’un marché à Kyoto.

l’atelier de M. Isamu

L’atelier de Mr Isamu dans les montagnes de la Préfecture d’Aichi au Japon.

l’atelier de David Louveau,

David Louveau vient de Nouvelle-Calédonie, il a été formé par Kynia Ishikawa au Québec.
Il vit et travaille à la Borne depuis 2004.

Notre petit atelier

Notre petit atelier à la campagne à deux heures de Paris.